Parole aux Spectateurs !

Nous avons eu le plaisir de recevoir des messages de félicitations et d’encouragements de la part de spectateurs visiblement satisfaits.

De quoi motiver toute l’équipe pour l’année prochaine !

Bernard Poirer :

Bonjour,
Quel excellent concert nous avons eu hier soir avec les Zaïde !
Merci aux organisateurs et bravo à ces quatre jeune filles.
Elles s’engagent dans les œuvres avec un appétit carnassier  et jouent tout avec une finesse  de phrasé totalement séduisante. Ce 13° quatuor de Dvorak leur convient idéalement ainsi que Haydn.
Encore merci et à l’année prochaine

Martine et Guy Favali :

Bonjour,
Nous voudrions remercier l’équipe de bénévoles du festival
pour la qualité de la programmation, l’accueil, l’organisation etc.
Nous attendons le programme de 2015 pour inciter de nouvelles
personnes a découvrir le festival.

Avec nos profonds remerciements.

De la part de l’équipe, merci à ces aimables spectateurs ainsi qu’à tous ceux qui ont exprimé leur satisfaction.

Un quatuor enchanteur

Ce vendredi 8 août, nous avons eu le privilège de découvrir un quatuor au jeu magnifique, parmi les plus prometteurs de la scène classique.

Les quatre musiciennes du quatuor Zaïde ont interprété  avec fougue et brio des œuvres de Haydn, Mozart et Dvorak.

Leur prestation a été chaleureusement applaudie par un public enthousiaste.

Duchâble-Carré   

Retour sur la soirée du 2 août

Déjà invités l’année dernière, les musiciens de l’Orchestre régional de Cannes nous ont fait le plaisir d’une nouvelle visite sous la direction du chef permanent de la formation : Wolfgang Doerner. En ce samedi 2 août Jean Sébastien Bach était à l’honneur.

En leur compagnie, le duo Darius Milhaud, pianistes brillantes qui nous avaient déjà éblouis le 10 Juillet 2008, nous ont offert des œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart.

Duchâble-Carré

Duchâble-Carré : un duo brillant

Le mercredi 27 juillet dernier, de nombreux spectateurs enthousiastes ont vivement salué la performance du duo formé par François-René Duchâble (piano) et Alain Carré (récitant).

Liszt, Chopin, Schumann, la virtuosité de François-René Duchâble, la belle voix grave d’Alain Carré…Encore une belle soirée à Mazaugues !

Le public fut tellement enchanté que les rappels furent nombreux.

Duchâble-Carré

Retour sur la première soirée 2014

Le 18 juillet marquait le coup d’envoi de la saison 2014 pour les Nuits Musicales de Mazaugues. Retour sur cette première soirée…

A 17h45 en l’église du village, le hautbois est à l’honneur avec deux jeunes musiciens talentueux, solistes de l’orchestre de l’opéra de Toulon : Guillaume Deshayes, premier prix de plusieurs concours prestigieux, nous fait découvrir son instrument en compagnie du violoncelliste Manuel Cartigny.

Guillaume DESHAYES & Manuel CartignyL’acoustique parfaite de l’église met en valeur le hautbois, instrument au son limpide et envoûtant. Les œuvres méditatives du répertoire baroque nous enchantent : Concerto en ré mineur de Jean-Sébastien Bach, Œuvres de Philip Telemann, Danses de François Couperin (Sarabande, Sicilienne…).

Les solos de hautbois nous permettent d’apprécier la modernité du compositeur Britannique Benjamin Britten (Phaëton, Narcisse…) et de découvrir le son plus grave et plus ample du cor anglais avec une œuvre d’Eliott Carter et un extrait du solo de Tristan und Isolde de Richard Wagner.

Cette passionnante heure de musique se termine par une oeuvre d’Astor Piazolla (Oblivion) qui met magnifiquement en valeur le son du violoncelle.

 

A 21h au théâtre de Verdure, le pianiste Emmanuel Strosser nous tient « sous le charme » par son jeu aérien et subtil dès les premières notes de la Sonate en si bémol majeur K333 de Wolfgang Amadeus Mozart.

Puis, le jeu tout en nuances du musicien fait merveille dans son interprétation brillante du Carnaval de Vienne op.26 […]

Réservations en ligne pour l’édition 2014.

Toute l’équipe des Nuits Musicales de Mazaugues est heureuse de vous annoncer que comme l’année dernière il vous est possible d’effectuer vos réservations en ligne grâce aux services du site TickeTac !

Nous vous rappelons toutefois qu’il sera toujours possible d’obtenir vos billets par courrier (à partir du 9 juin) ou encore de réserver par téléphone (à partir du 30 juin). Pour plus d’information merci de consulter la rubrique Réservations de notre site.

Votre avant soirée du 18 Juillet 2014

Chaque année nous invitons de jeunes artistes en avant-programme d’une de nos soirées.

Cette année, nous recevrons Manuel Cartigny (violoncelle) et Guillaume Deshayes (hautbois) à 17h45 en l’église de Mazaugues, le 18 juillet prochain avant le concert d’Emmanuel Strosser.

Nous vous rappelons que ce concert est offert aux personnes ayant réservé pour la soirée.

Manuel Cartigny :

Manuel CARTIGNY

Issu d’une famille de musiciens, Manuel Cartigny suit des études supérieures de violoncelle au CNR de Versailles dans la classe de Michel Tournus, où il est récompensé par une Médaille d’Or en 1990. Passionné par le quatuor à cordes, il obtient la même année une Médaille d’Or de musique de chambre dans cette formation.

Titulaire à l’orchestre de l’Opéra de Toulon depuis 1992, il enregistre avec le Trio Cézanne plusieurs oeuvres récentes de compositeurs régionaux. (Bossini, Lautier, Jarrié, Mélis…)

Il grave également en compagnie du pianiste Luc Bonnardel les Sonates de Beethoven.

Membre de l’Ensemble Polychronies (spécialisé dans la musique contemporaine), Directeur Artistique de  l’Orchestre de Chambre de Toulon et du Var, membre du Quatuor Puccini et du Trio Estello, il est depuis 2002 Violoncelle Solo de l’orchestre de l’Opéra de Toulon-Provence-Méditerranée.

Guillaume Deshayes :

Guillaume DESHAYES

 Né à Vaulx-en-Velin  en 1982, Guillaume Deshayes commence l’apprentissage de la musique à l’âge de 7 ans, à l’ENM de Villeurbanne dans la classe de Sophie Brière. Il continue ses études au CRR de Rueil Malmaison avec Daniel Arrignon et en 2003 entre au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il y étudie le hautbois avec David Walter et Jacques Tys, le hautbois baroque avec Marcel Ponseele et […]

A la rencontre d’Emmanuel Strosser

Cette année c’est le pianiste Emmanuel Strosser qui ouvrira le festival le 18 juillet prochain à 21h. Mozart, Schumann, Chabrier ou encore Debussy sont au programme.

Emmanuel Strosser :

« Un vrai poète du piano » (Pianiste), pianiste incontournable de sa génération, Emmanuel Strosser est l’invité de prestigieux festivals tels le Festival de l’Épau, de l’Orangerie de Sceaux, de la Roque d’Anthéron, le Festival International de Colmar, de Prades, de Kuhmo, « La Folle Journée »… Il se produit en récital ou en soliste avec des formations symphoniques : l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre de Chambre de Lausanne…

Outre ses récitals, la musique de chambre tient une place importante dans sa carrière. Il retrouve régulièrement sur scène Olivier Charlier, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, Régis Pasquier, Xavier Phillips, Raphaël Pidoux, Peter Wispelwey, Romain Guyot, François Leleux, le Quatuor Prazak, le Quatuor Artis… Avec la pianiste Claire Désert, il forme un duo de pianos et quatre mains. Emmanuel Strosser est également membre du Trio Owon en compagnie d’Olivier Charlier et du violoncelliste coréen Sung-Won Yang.

Avec cinq autres pianistes, Emmanuel Strosser a donné dans de nombreux pays l’Intégrale des Sonates de Beethoven ainsi que l’Intégrale de la musique de Schumann pour piano. En parallèle de ses concerts en Europe (Wigmore Hall, Royal Academy à Londres, Louisiana Museum au Danemark, La Cité de la Musique, Opéra Comique, Salle Gaveau à Paris…). Il se produit régulièrement en Amérique du Sud, aux États-Unis, au Japon, et en Corée où il est invité chaque année pour des tournées.

Emmanuel Strosser a participé à de nombreux enregistrements, tous chaleureusement accueillis par la presse. Ses enregistrements gravés chez […]

Votre soirée du 2 août

Le 2 août prochain à 21h sera l’occasion de venir écouter l’Orchestre Régional de Cannes. A la baguette Wolfgang Doerner, au piano le Duo Darius Milhaud.

Le duo Darius Milhaud :

Duo Darius Milhaud

 

Constitué par les deux sœurs Anaït et Armine SOGOMONYAN, issues de la grande « Ecole russe » de piano et du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, le Duo DARIUS MILHAUD a été créé en 2000 à l’initiative de Madeleine Milhaud – épouse du célèbre compositeur- qui lui a permis de porter l’illustre nom, en remerciement de ses excellentes interprétations.

Outre le niveau pianistique exceptionnel des deux pianistes, leur lien de parenté est un gage supplémentaire de symbiose artistique, leur permettant d’aborder avec bonheur, le riche répertoire pour deux pianos ou piano à quatre mains, et ses grands chefs-d’œuvre ; le répertoire de ce Duo s’étend en effet de Bach à Piazzolla en passant par les grands compositeurs romantiques ou les compositeurs contemporains qui s’adressent au Duo pour la création de leurs œuvres destinées à cette formation.

Le Duo DARIUS  MILHAUD est lauréat de la Fondation Aram Khatchaturian, de la Fondation Ecureuil ainsi que de la Fondation Laurent Vibert et à ce titre a été admis en Résidence d’Artistes au Château de Lourmarin.

Ce Duo de pianos a participé à de nombreux concerts et Festivals, souvent sur des scènes ou en des occasions prestigieuses comme le Festival International « Piano à Riom », les « Nuits Musicales de Mazaugues », le Festival « Liszt en Provence », les « Pianos Folies » du Touquet (2010 et 2011), le festival « Musiques dans lesVignes », le Festival de l’Abbaye de Valmagne,les Musicales d’Hossegor, « Les Nuits pianistiquesd’Aix enProvence »,  le Festival « Autour du Piano » de Paris, « Les Concerts de […]

Soirée Duchâble/Carré le 23 juillet

Le pianiste François-René Duchâble, parrain des Nuits Musicales de Mazaugues, nous fera l’honneur avec son complice Alain Carré d’être une nouvelle fois présent cette année : le 23 Juillet 2014 à 21h. Franz Liszt est au programme !

Duchâble-Carré

François-René Duchâble :

Virtuose du clavier, vagabond dans l’âme, ce pianiste de renommée internationale, encouragé en 1973, par Arthur Rubenstein, à se lancer dans une carrière de soliste, s’est affranchi des parcours obligés.

Trente années de concerts dans les temples de la musique lui ont valu la reconnaissance du public, celle de  prestigieux chefs d’orchestre comme Karajan, Herreweghe, Sawallisch, Svetlanov, Janowski, Plasson, Dutoit, Casadessus, Lombard, Gardiner …, et de nombreuses distinctions musicales pour les  «  Vingt-quatre Etudes » de Chopin, les « Douze Etudes Transcendantes » de Liszt, les Sonates de Beethoven , les concertos de Ravel, sans oublier la parution  du DVD consacré aux cinq concertos de Beethoven, qui lui valut à nouveau,   Les Victoires de la musique en 2004.

Aujourd’hui , le besoin capital de vivre libre,  lui  offre de nouvelles perspectives  en considérant  davantage la musique comme un plaisir à partager. Le choix de ses partenaires, son goût irrésistible pour le plein air et son penchant pour l’insolite, l’amènent à jouer dans des lieux souvent inattendus où la musique s’intègre à l’environnement d’un glacier, d’une grotte, d’un lac ou d’une place de village…

Pour combler son imaginaire,  il  aime s’entourer  de la magie des feux d’artifice ( de Jean-Eric Ougier ),  savourer sur scène la complicité d’acrobates,  de jongleurs ou de sportifs d’un jour, désireux d’offrir à un public de tous horizons un spectacle de musique plutôt qu’un concert .

C’est ainsi qu’il forme avec Alain Carré, comédien, un duo […]