Lendemain de festival

 

LA MUSIQUE CLASSIQUE HAUT DE GAMME

En terre varoise, près de la Sainte-Baume, un festival classique d’été brille par sa programmation : piano, quatuor, chant. Les Nuits musicales de Mazaugues depuis 31 ans attirent le ban et l’arrière ban des mélomanes. La cuvée 2016 est exceptionnelle.

Jean-François Principiano, La Marseillaise, 2 Août 2016

 

DE BELLES NUITS MUSICALES AU PIED DE LA SAINTE-BAUME

…Bientôt le petit village de Mazaugues, niché au pied de la Sainte-Baume, sortira de son calme habituel pour accueillir les amoureux de la musique classique attirés par le programme alléchant des prochaines nuits musicales. C’est dans le cadre enchanteur du théâtre de verdure que les artistes invités donneront le meilleur d’eux-mêmes pour combler un public connaisseur, dans une ambiance intimiste, l’architecture des lieux créant une proximité immédiate avec les artistes. La présidente de l’équipe organisatrice Annie Bouis invite « toutes celles et ceux épris de découvertes musicales et champêtres, à venir passer un agréable moment fait de simplicité et d’harmonie »…Un festival qui s’annonce riche en qualité pour cette 31e édition des Nuits Musicales de Mazaugues.

A. Klein, La Provence, 18 Juillet 2016

 

Les XXXIe Nuits Musicales de Mazaugues ont, comme de coutume, été l’occasion de rencontres intimistes dans un cadre verdoyant et authentique, entre de grands artistes et leur public.

19 Juillet 2016

La soirée de  lancement de la saison 2016 était assurée par le pianiste Roger Muraro, interprétant Schumann, Liszt et Ravel.

22 Juillet 2016

« Schubert et la Petite reine », récitant Alain Carré accompagné de François-René Duchâble au piano.

VIRTUOSITE ET HUMOUR AUX NUITS MUSICALES DE MAZAUGUES

Le concert de vendredi des Nuits musicales de Mazaugues a vraiment été le sacre du vélo. Après la victoire d’étape du Tour de France à Saint-Gervais de Romain Bardet, le pianiste, François-René Duchâble au pianocypède et le comédien Alain Carré, récitant, se sont lancés dans la course en interprétant Schubert et la Petite reine. Mais aussi des œuvres de Chopin, Bach, Ibert, Liszt et Granados. Alain Carré a lu des textes liés aux coureurs de la Grande boucle et d’auteurs comme Grillparzer, Laborde, Alphonse Allais…

Toute la soirée a été une course entre virtuosité et humour.

A.L.R., Var Matin, 24 Juillet 2016

2 Août 2016

Première partie de soirée en l’église paroissiale de Mazaugues avec une jeune violoniste de talent : Marie Jee-Hae Maes.

… la jeune virtuose Marie Jee-Hae Maes…donnera un récital pour violon d’un extrême engagement technique. Elle jouera … l’ultra périlleux n°24…du même Paganini. L’œuvre est surnommée « festival de pixxicati ». Soyons franc, il n’y a qu’une poignée de violonistes dans le monde qui peuvent inscrire cette partition démentielle sur leur carte de visite. …

Jean-François Principiano, La Marseillaise, 2 Août 2016

… la violoniste Marie Jee-Hae Maes, avait déjà séduit le public. … Mais l’artiste a conquis aussi son public par la qualité de ses interprétations. Dans l’église, la musique sortant de son violon avait un effet sublime et envoûtant. …

A.L.R., Var Matin, 4 Août 2016


Le Quatuor Hermès a poursuivi la soirée au Théâtre de Verdure en compagnie de l’altiste Gérard Caussé.

… C’est vraiment du très beau monde au service d’une musique précieuse. On peut même dire, sans crainte d’être démenti, que c’est une affiche rare dans l’été festivalier provençal. …

Jean-François Principiano, La Marseillaise, 2 Août 2016

… le Quatuor Hermès. Une formation douée, pleine de sincérité, de finesse et de sensibilité. Impossible de ne pas être touché par la complicité qui lie ces quatre musiciens. … Ensuite, Gérard Caussé (alto), grand virtuose qui a su rendre à l’alto sa liberté d’instrument soliste à part entière, est venu renforcer le quatuor, …

Le public a rendu encore une fois hommage aux organisateurs, pour la qualité des prestations programmées.

A.L.R., Var Matin, 4 Août 2016

 

6 août 2016

Une magnifique soirée lyrique avec piano a clôturé cette 31ème édition : Savika Cornu Zozor (Soprano), Rémy Poulakis (Ténor), Réginald Le Reun (Piano).