Archives mensuelles : juillet 2016

On en parle dans la presse

Coupures de presse extraites du quotidien Var Matin :

Var Matin du 11-06-2016 Var-Matin du 21-07-2016Var-Matin du 24-07-2016

De |juillet 27th, 2016|News|Commentaires fermés sur On en parle dans la presse

Vidéos de la soirée du 22 juillet

https://www.facebook.com/nuits.mazaugues/videos/289761361377854/

https://www.facebook.com/100010262077843/videos/294341570917910/

https://www.facebook.com/100010262077843/videos/294585290893538/

https://www.facebook.com/100010262077843/videos/294371227581611/

 

De |juillet 25th, 2016|News|Commentaires fermés sur Vidéos de la soirée du 22 juillet

Soirée du 22 juillet : « Schubert et la petite reine »

En ce vendredi 22 Juillet 2016, cette deuxième soirée est lancée par un discours d’accueil sur l’idée d’un rassemblement indéfectible autour du vecteur musical culturel. Pourvu que ça dure ! Et ce soir, c’est même au-delà, dès le top départ de ce spectacle-musical sur « la petite reine », bienvenu en cette période finale de Tour de France. Franz Schubert, divin et délicat compositeur autrichien, est le fil conducteur du peloton, suivi dans sa roue par Chopin, Liszt, Bach, Moussorgski ou Granados, sous les doigts tutélaires du parrain des lieux : François-René Duchâble. Alors qu’en même temps, le comédien Alain Carré pédale par la parole, à vive allure, dans des textes d’horizons différents jusqu’ au sommet du col d’Alphonse Allais. Délicieux esprit ! Zut, c’est déjà fini… Alors on se quitte et on repart, bien sûr, à bicyclette…

Alain Guérin

 

2016072303134001 2016072303134000 2016072303133902

De |juillet 23rd, 2016|News|Commentaires fermés sur Soirée du 22 juillet : « Schubert et la petite reine »

Premier concert 2016

Ce mardi 19 juillet 2016, premier concert de saison. Juillet étire son mois vers le nord, pour commencer par un récital de piano. Le subtil et excellent pianiste français Roger Muraro, disciple unique d’Olivier Messiaen, nous invite dans une ligne filiale Schumann-Liszt-Ravel, installant par la même une atmosphère digne du Faust de Goethe. Une fois parti dans la forêt inquiétante de Robert Schumann, les fileuses de Richard Wagner, sauce Liszt, tissent la toile pour mieux recouvrir la douloureuse disparition d’Isolde ! Le temps de se rafraichir, alors que celle du ciel a commencé à descendre, St François d’Assise parle aux oiseaux, Bach en son nom est honoré par Franz Liszt d’une fantaisie et fugue redoutable, et c’est le moment que le natif de Lyon choisi pour lancer le tourbillon final grâce à la Valse de Maurice Ravel. La soirée est bien avancée et les âmes peuvent rentrer apaisées sous leurs toits, après la colombe de Paix de Messiaen et un très délicat nocturne de Fréderic Chopin. Quand la musique est bonne…

Alain Guérin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De |juillet 21st, 2016|News|Commentaires fermés sur Premier concert 2016